Conseil en Finance de marché

L’expertise en Finance de marché des Consultants ALFIC couvre l’ensemble des instruments financiers

Les Consultants ALFIC sont pour la plupart issus de grandes écoles d’Ingénieurs (Polytechnique, ENSIMAG, Ponts et Chaussées, ENSEEIHT), avec un double diplôme en finance de marché (DEA El Karoui, Laure Elie, Lamberton, Jeanblanc). Également, ils ont tous une première expérience significative en finance et/ou en programmation orientée objet.

Ainsi, le positionnement d’ALFIC sur des missions stratégiques à fortes composantes quantitatives lui permet de proposer à ses Clients une expertise reconnue en informatique financière, s’appuyant sur la double compétence de ses Consultants.

En fonction de leurs expertises, expérience et aspirations, nos Consultants travaillent sur des missions à caractère plus ou moins technique et/ou fonctionnel.

L’expertise des Consultants ALFIC couvre l’ensemble des instruments financiers.

Cash – Prêt/Emprunt

Le prêt/emprunt de titres est une opération pratiquée sur les marchés financiers consistant à prêter ou emprunter, des titres contre l’engagement de restituer des titres de même nature à une date future, généralement dans quelques jours ou quelques semaines, et moyennant une commission payée par l’emprunteur au prêteur.

Actions

Une action est un titre de propriété délivré par une société de capitaux (par exemple une société anonyme ou une société en commandite par actions). Elle confère à son détenteur la propriété d’une partie du capital, avec les droits qui y sont associés : intervenir dans la gestion de l’entreprise et en retirer un revenu appelé dividende.

Produits dérivés

Un produit dérivé est un instrument financier qui dépend d’un ou plusieurs autres instruments financiers qu’on appelle sous-jacents. La valeur d’un produit dérivé dépendra donc de la valeur de son actif sous-jacent au cours du temps. Initialement ces produits avaient pour but de couvrir les entreprises contre des risques financiers tels qu’une augmentation du prix des matières premières ou un risque de change.

Taux – Change

Le taux de change d’une devise correspond à la valeur de cette monnaie par rapport à une autre monnaie. Il s’agit du taux de conversion d’une monnaie dans une autre. On parle aussi de « parité d’une monnaie ». Les différents taux de change sont côtés sur le marché des changes ou Forex et varient en permanence. Le taux de change entre deux monnaies dépend de l’offre et de la demande de chacune de ces deux monnaies.

Commodities

Les Commodities correspondent aux matières premières telles que l’orge, le blé, l’or, le pétrole et le gaz. Le secteur des matières premières a des conséquences importantes sur d’autres domaines et secteurs. Par exemple, une hausse du prix du blé peut augmenter la famine dans les pays pauvres. Les Commo sont échangées sur des marchés au comptant ou des marchés à terme ou marchés de dérivés. Leur prix évolue en fonction de l’offre et de la demande. Pour certains commo, comme le blé ou le pétrole le prix dépend également de la qualité de la production et du lieu de livraison.

Crédit

Un crédit est une mise à disposition d’argent sous forme de prêt, consentie par un créancier (prêteur) à un débiteur (emprunteur). Pour le créancier, l’opération donne naissance à une créance sur l’emprunteur, en vertu de laquelle il pourra obtenir remboursement des fonds et paiement d’une rémunération (intérêt) selon un échéancier prévu. Pour l’emprunteur, qu’il s’agisse d’une entreprise ou d’un particulier, le crédit consacre l’existence d’une dette et ouvre la mise à disposition d’une ressource financière à caractère temporaire.

Fixed Income

Le Fixed income est une expression d’origine anglo-saxonne relative à un investissement permettant d’obtenir des revenus fixes. Ces FI ne sont pas représentatifs de capitaux propres mais de dettes émises par un État ou par une entreprise pour se financer à long terme.

Trésorerie

La trésorerie est un terme économique et comptable désignant les sommes immédiatement mobilisables pour une entreprise à un instant précis. La trésorerie correspond à la différence entre les actifs disponibles dont dispose une entreprise (comptes bancaires créditeurs, sommes disponibles en caisse…) et ses dettes à court terme.

Marchés organisés

Le marché organisé est un endroit où les investisseurs achètent et vendent des valeurs financières standardisées. Contrairement au marché de gré à gré, l’acheteur et le vendeur ne sont pas en relation directe, ils négocient et traitent les transactions à travers une chambre de compensation qui a pour rôle d’éliminer les expositions au risque de contrepartie et au risque de règlement-livraison.

Marchés OTC

Sur le marché de gré à gré, les transactions sur-mesure sont traitées de façon bilatérale, sans intermédiaire. Les règles de fonctionnement des échanges sont fixées directement par les parties sans l’intervention d’une chambre de compensation ou d’une agence de régulation. C’est un marché privilégié par la plupart des investisseurs institutionnels car les prix proposés en OTC sont généralement plus attractifs que sur un marché organisé.

En tant que cabinet de conseil spécialisé en Finance de marché, nous intervenons sur différentes missions et secteurs d’activité.

Missions de maîtrise d’ouvrage (MOA/AMOA)

Nous avons différentes missions qui se rattachent à ce poste pour le plus junior au plus senior des profils. Ce sont des missions de pilotage et de coordination. Ce sont le plus souvent des missions permettant d’acquérir une expertise en finance de marché ainsi qu’une très bonne connaissance des produits financiers, du risque de marché et de crédit (VaR, stress tests, sensibilités, P&L.…). Une double casquette avec un rôle de chef de projet qui devra piloter l’équipe peut venir compléter ces missions.

La direction de projets

Nous avons aussi des missions en tant que Directeur de Projets, des plus techniques au plus fonctionnelles. Le directeur de projets pourrait avoir pour rôle de suivre les développements de l’équipe, de participer au développement de nouvelles fonctionnalités, de développer et assurer la maintenance d’outils utilisés par le Front Office, de participer à la définition de l’architecture des composants de l’équipe…

L’ingénierie financière

Elle permet de réaliser des analyses et études financières (de marché, de risques, de produits, de restructurations économiques, …) à destination des opérateurs sur marchés selon les réglementations financières en vigueur.

Quelques chiffres

collaborateurs
projets
réalisés
millions
de CA
croissance moyenne sur
les 5 dernières années

Exemples de réalisation

R&D

A la suite de pertes sur le trading de produits dérivés complexes, nous avons été mandés par une grande banque d’investissement pour auditer ses modèles de pricing ainsi que l’architecture et la qualité du code de sa librairie de pricing cross-assets. Après avoir corrigé les faiblesses des modèles existant, nous avons travaillé sur l’architecture puis le refactoring de la librairie de pricing pour la rendre plus facilement maintenable et plus robuste, notamment sur les composants mathématiques :

  • Algorithmes d’optimisation
  • Résolution d’EDP
  • Moteur de calcul Monte-Carlo

TRIM CCR

A la suite d’une mission d’audit du Régulateur sur les modèles internes de notre client, grande banque d’investissement, nous avons été mandatés pour exécuter la maîtrise d’ouvrage stratégique ayant en charge les calculs de risques de contreparties (CVaR, EEPE, RWA, …).

En réponse aux préconisations de la mission BCE, nous avons participé à l’élaboration du plan d’action en réponse à ses recommandations :

  • Optimisation ou refonte de certains modèles internes de calculs de risques
  • Prise en compte des corrections de points de non-compliance aux textes réglementaires CRR (modèles internes et parfois méthodes standard)
  • Améliorations de ces processus de calculs et des contrôles associés
  • Evolutions de la modélisation de certains produits dérivés et accompagnement de la refonte de toute la chaîne de booking et de traitement pour amélioration de la prise en compte des risques
  • Evolutions du système d’information pour prendre en compte des nouveaux types de produits ou d’activité
  • Ajout de facteurs de risques dans la diffusion
  • Prise en compte du collatéral
  • Amélioration des processus de backtesting

FRTB CVA

Depuis quelques décennies la pression réglementaire ne cesse de s’intensifier.

Des calculs demandés par le Front Office et le Régulateur ne cessent de se complexifier et de devenir de plus en plus gourmands en temps de calcul et en quantité de données.

C’est dans ce contexte que le département des Risques de notre client, banque d’investissement, nous a mandatés pour :

  • Proposer une nouvelle architecture capable d’adresser les problèmes d’efficacité calculatoire et de scalabilité de sa grille de calcul
  • Recueillir les besoins et coordonner les différents départements pour définir les priorités : Risques, Front Office, R&D, IT, …
  • Définir une roadmap pour mettre en œuvre les préconisations nécessaires pour être prêt dans le délai imparti par le Régulateur